L'ingénieur du vivant.

Le bioingénieur a toujours contribué à améliorer les modes de vie des sociétés.
Pour la première fois de l'histoire, les besoins de l'homme se heurtent aux limites de notre planète. La Terre, qui semblait infinie, est devenue petite. Aujourd'hui, le défi est de continuer à répondre à nos besoins essentiels, mais en accord avec ces contraintes nouvelles. Celles-ci nécessitent le développement de méthodes et de modèles inédits, qui situent l'action humaine au sein de l'écosystème global.

Le bioingénieur contribue
à relever ce défi plaçant le
vivant au coeur de ses préoccupations; il recherche un équilibre durable entre ponctions et renouvellement, entre pollution et régénération, entre perturbation et stabilisation.